➡️ 🇫🇷 🐝 Suite à mon post sur le « Gruppo di Intervento Speciale (GIS) ». Mes amis Italiens m’ont dit et le GIGN!!! Non je n’ai pas oublié le GIGN qui est pour moi le  » top  » dans le domaine d’intervention. Voir l’assaut du vol AF 8969 à Marignane Marseille le 26 Dec.1994.

« On va passer à un GIGN 3.0 avec plus de 1.000 hommes et femmes »,

a declaré le Général Réty lors de sa prise de commandement.
Collaboration internationale du GIGN avec les autres forces de Police

Aujourd’hui , je voulais vous parler du AGIGN:

Une antenne du GIGN (AGIGN) est une unité d’intervention régionale de la Gendarmerie nationale française.

Forces intermédiaires entre les pelotons d’intervention (PI) de la gendarmerie mobile et le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), les antennes du GIGN ont principalement pour mission les interpellations judiciaires (domiciliaires ou en milieu ouvert), les arrestations de forcenés, les escortes de détenus dangereux, la lutte contre la criminalité organisée et le contre-terrorisme.

AGIGN partout en France


Depuis 2021, il en existe quatorze dont sept implantées en métropole à Toulouse, Orange, Dijon, Nantes, Reims, Tours et Caen et sept dans les départements et collectivités d’outre-mer (DOM-COM) en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et à Mayotte.

Les unités implantées outre-mer assurent également des missions de maintien et de rétablissement de l’ordre et sont équipées de véhicules blindés VBRG (véhicule blindé à roues de la gendarmerie) et VAB (véhicule de l’avant blindé).

Les personnels des AGIGN sont soumis à un régime d’alerte et sont disponibles en permanence : ils doivent être prêts à partir en intervention en moins de trente minutes.

Merci encore à tous les membres du GIGN qui sont prêts à perdre leur vie pour nous défendre partout en France mais aussi à l’etranger si cela est nécessaire.

Pascal QUEMENEUR 15/07/2021